Pourquoi choisir des cosmétiques bio ?

Le marché de la cosmétique bio est en plein essor mais pour le consommateur il n’est pas toujours facile de s’y retrouver.

Sur les étiquettes se bousculent de nombreuses informations et divers labels, mais comment être sûr de son produit, comment faire le bon choix ?

Cosmétique conventionnelle, naturelle ou bio, quelle différence ?

 

 

Important : lire les étiquettes

De nombreux ingrédients entrent dans la composition d’un produit cosmetique.
Tous ces ingrédients sont décrits dans la liste INCI ( International Nomenclature of Cosmetic Ingredients) que l’on trouve sur les étiquettes.
Vous savez, tous ces petits noms en latin, c’est elle qu’il est important de lire avant de faire son choix.

Qu’est-ce qu’on y trouve ?

– Les excipients : 
Ce sont les supports des principes actifs, ils leur permettent de pénétrer dans l’épiderme et de parvenir là où ils sont censés agir.
En cosmétique conventionnelle, les excipients sont inertes donc sans actifs et surtout non reconnus par le corps et souvent stockés dans les tissus graisseux.
Ce sont notamment les huiles de silicone et minérales (issues du pétrole) , les paraffines, les dérivés de PEG, les graisses d’origine animale, les phtalates.

Alors qu’en cosmetique bio, on utilisera les excipients suivants : beurre de karité, squalane d’origine végétale (huile d’olive…), l’aloé véra, l’alcool gras d’origine végétale (noix de coco, palme) et des acides gras, reconnaissables par le corps qui saura alors les utiliser ou les éliminer.

– Les principes actifs : 
Ce sont des molécules qui, dans un produit cosmétique, possèdent un effet thérapeutique, confèrent un soin spécifique et apportent au produit toute son efficacité.

En cosmétique conventionnelle, on retrouve les dérivés pétrochimiques et produits de synthèse comme par exemple le sel d’aluminium dans les déodorants classiques.

En cosmétique bio, les ingrédients ne sont pas des reconstitutions mais des molécules actives qui agissent conjointement, qui possèdent des concentrations élevées d’actifs et qui sont donc bien plus efficaces.
Parmi eux, les plus connus sont les huiles essentielles, les extraits huileux d’origine végétale et les hydrolats.

– Les émulsifiants : 
Ils facilitent ou stabilisent une émulsion (mélange eau dans huile pour la fabrication des laits et crèmes).

Sont utilisés en cosmetique conventionnelle les dérivés pétroliers et produits de synthèse.

En cosmetique bio on va utiliser des tensio-actifs non ioniques à bases de sucre comme les tensio-actifs amphotères et les tensio-actifs anioniques, agents nettoyants les plus doux.

– Les conservateurs :
Ce sont eux qui stoppent le développement des bactéries, levures et champignons.

En cosmétique conventionnelle, c’est ici qu’on va retrouver les fameux parabens aussi appelés glycol (butyl paraben, propyl paraben, méthyl paraben, éthyl paraben, phénoxyéthanol). En cosmetique bio on privilégiera plutôt les huiles essentielles – vitamine E (tocophérol).

Les labels bio

Il existe de nombreux labels bio dont les critères sélectifs varient. Chaque fiche produit vous indique donc le label en question et son descriptif.
Je vous invite à cliquer sur le lien suivant pour connaître tous les labels en détail : Tout savoir sur les labels et logos Bio

 

Questions fréquemment posées
au sujet de la cosmetique bio

 

 

Qu’est ce qu’un cosmétique bio ?
La cosmétique est aujourd’hui partout, des produits d’hygiène en passant par les crèmes solaires.
Ce qui distingue un produit cosmétique bio d’un conventionnel est sa composition.

Comme exposé plus haut les produits conventionnels utilisent des ingrédients synthétiques alors qu’en cosmétique bio, on utilisera des matières premières naturelles issues de l’agriculture biologique.

Comment savoir sur Internet si mon produit cosmétique est vraiment bio ?
Sur Green et Bohème, aucune inquiétude toute la cosmétique est bio.
En revanche, le moyen le plus sur est encore de vérifier l’existence des principaux labels bio.

Comment savoir si mon produit cosmétique habituel ne contient pas d’ingrédients toxiques ?
On parle souvent des parabens mais il existe d’autres ingrédients montrés du doigt par des études : parmi eux le phénoxyéthanol, PEG, PPG, sels d’aluminium dans les déodorants ou bisphénol A.
Rapprochez-vous d’un(e) spécialiste en cosmétique naturelle pour être vraiment sûre.

Il existe également des sites comme La vérité sur les cosmétiques.
Vous inscrivez l’ingrédient recherché dans la barre de recherche INCI et vous aurez votre réponse.

Quels sont les avantages à utiliser la cosmétique bio ?
– Pour la santé de l’homme elle préserve de la présence d’ingrédients chimiques et pollants qui sont néfastes sur le long terme. De plus elle concentre une quantité d’actifs plus importants.
– Des ingrédients que l’ont peut tracer : il est assez facile de contrôler les ingrédients qui composent un produit cosmetique bio. Celle-ci est d’ailleurs fortement contrôlée par des organismes tels qu’Ecocert.
– Elle respecte l’environnement, est biodégradable et favorise l’agriculture biologique.
– Protection des animaux : les matières d’origine animales et les tests sur les animaux sont interdits en cosmetique bio.

Est-ce que la cosmétique bio est aussi efficace que la cosmetique conventionnelle ?
La cosmétique bio est aussi voire même plus efficace que la cosmétique conventionnelle.
En effet, elle utilise des ingrédients naturels qui ont beaucoup plus d’affinités avec notre peau que les ingrédients d’origine pétrochimiques !
Ensuite, il faut regarder la qualité des ingrédients, c’est aussi très important. Si l’on a des ingrédients bios mais mal récoltés, mal conservés et mal utilisés, dans ce cas, cela ne sert à rien de faire de la bio.
C’est la raison pour laquelle il est important de bien regarder les étiquettes et de regarder les pourcentages d’ingrédients bio, les ingrédients eux même et dans le meilleur des cas, prendre contact avec la marque pour avoir plus de renseignements quant à la fabrication.

Pourquoi certains cosmétiques bio ne moussent pas (ou moins) ?
Pour qu’un cosmétique mousse, il faut destensioactifs (agent qui modifie la tension superficielle d’un solvant en solution).
Ils sont en général utilisés dans les gels douche, bain moussant, etc…
Le soucis, c’est que ces substances sont particulièrement agressives pour l’épiderme et le cheveu.
Les tensioactifs doux d’origine de canne à sucre par exemple sont beaucoup plus doux et autorisés en cosmétiques bio.
Ils moussent autant que les non bio.
Si le fabriquant ne trouve pas de parade aux tensioactifs conventionnels, dans ce cas, le produit mousse peu, voire pas du tout mais cela n’enlève en rien le pouvoir lavant du produit concerné.

Pourquoi les odeurs ou les textures sont différentes ?
Les produits naturels et bio ne peuvent contenir les mêmes parfums que les cosmétiques conventionnels, chimiques avec des parfums de synthèse.

Dans les cosmétiques naturels et bio, l’odeur des actifs et des plantes sont beaucoup plus présents que dans les conventionnels où la plupart des ingrédients n’ont pas ou peu d’odeur puisque chimiques. Dans ce cas là, en effet, on rajoute des parfums de synthèse pour donner envie.

Il y a des huiles essentielles dans certains cosmétiques, ce n’est pas irritant pour ma peau ?
Les huiles essentielles sont des substances naturelles présentes dans les plantes et les agrumes et peuvent, comme toute substance active, être irritantes pour la peau.
Une peau sensible, évitera l’utilisation de produits cosmétiques à base d’huiles essentielles (bien que certaines huiles essentielles apaisent vraiment ces peaux intolérantes et réactives).
Dans tous les cas, il est plus prudent de faire un test avec une touche de crème dans le pli du coude. Si après 1 à 2 heures, on ne voit aucune réaction, vous pouvez l’utiliser sur le visage tout en évitant le contour des yeux. Mais surtout n’ayez pas peur de découvrir les soins aux huiles essentielles tellement efficaces et agréables d’utilisation lorsqu’on les emploie correctement.
Elles ont des vertues inégalées dans la prévention des rides, le raffermissement, le traitement de la cellulite, etc…..

Vous l’aurez compris, que ce soit pour votre santé ou pour la planète, la cosmétique bio a toute sa place !

Et vous, si vous êtes passé(e) de la cosmétique conventionnelle à la cosmétique Bio, qu’en avez-vous pensé ?
Quel est votre ressenti ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *