C’est le moment de la détox d’automne !

En naturopathie, l’automne et le printemps sont les saisons idéales pour mettre en place un « plan détox » pour libérer l’organisme des toxines accumulées et ainsi retrouver de l’énergie, améliorer la qualité du sommeil, abaisser le niveau de stress.
Une base toute aussi essentielle et nécessaire pour amorcer et optimiser une réforme alimentaire en vue d’une perte de poids.

Pourquoi faire une cure de détoxination?

En naturopathie, il existe trois cures majeures : la cure de détoxination, la cure de revitalisation et la stabilisation.

La cure détoxination libère le corps des différentes toxines qui se sont accumulées au fil du temps pour faciliter son travail de régénération.
Quant à la cure de revitalisation, elle s’adresse aux personnes qui se sentent fatiguées, épuisées.

Stress, pollution environnementale, pesticides mais aussi alimentation trop raffinée ou de mauvaise qualité, café, thé, farine blanche (entre autres), prise de médicaments acidifient l’organisme.

Afin d’éliminer l’excès d’acides organiques qu’il véhicule, le corps doit les neutraliser à l’aide de minéraux et d’oligoéléments, qui sont alcalins produisant ainsi des sels neutres.

Lorsqu’il n’y a pas assez de minéraux ou d’oligo-éléments disponibles, le corps va les chercher là où ils se trouvent, c’est à dire dans
les dents, les os etc… conduisant alors à une déminéralisation et à un processus accéléré du vieillissement cellulaire.

La détoxination en Naturopathie

La naturopathie est une médecine holistique qui considère une personne dans sa globalité en préservant l’équilibre de santé par la prévention.

Pour préserver cet équilibre, cela passe par une alimentation équilibrée, une bonne hygiène de vie et un bon équilibre de la sphère psycho-émotionnelle.
L’organisme retrouve alors le chemin de la santé, vers son équilibre.

Afin de permettre une élimination correcte sans puiser dans le capital énergie, des solutions adaptées peuvent être conseillées (phytothérapie, aromathérapie, gemmothérapie) en fonction du niveau d’énergie (ou force vitale en naturopathie).

Une détoxination demande un travail du corps supplémentaire, il ne faut pas négliger ses réserves.
Une cure détox pour une personne déjà épuisée ne sera pas bénéfique au contraire et aggravera ses carences et la fatigue.

Si vous devez faire votre choix seul, si vous vous sentez fatigué ou si vous sortez d’une longue période de stress, privilégiez les macérâts de bourgeons de plantes (gemmothérapie), les oligo-éléments, le gel ou le jus d’Aloé Véra et la sève de bouleau.

Ces compléments alimentaires apportent une détoxination plus douce que les extraits de phytothérapie comme l’artichaut ou le radis noir que l’en rencontre généralement dans ce genre de cure.

Comment se détoxiner ?

Nous sommes constitués à 70% d’eau et donc de liquides.
Ces liquides sont le sang, la lymphe, la bile et l’atrabile.

Le corps est un ensemble de systèmes reliés les uns aux autres.
Par la surcharge  d’un liquide, certains organes seront perturbés dans leur fonctionnement et c’est donc le corps entier qui sera perturbé.

Certains organes ont entre autres la fonction d’évacuer nos déchets, on les appelle émonctoires. 
Ce sont le foie, les reins, les poumons, les intestins et la peau.

Pour commencer, il est avant tout impératif de prendre des mesures préventives pour éviter que les choses n’empirent : 

– Modifier son alimentation pour la rendre moins acidifiante : moins de café, thé, sucre blanc, soda (à base de cola ou autre), manger moins de viande (et bien la mâcher) sont les premiers pas.

Privilégier les légumes alcalinisants (les légumes verts surtout) et les omégas 3, les oléagineux (noix, amandes, noisettes …) pour aider le corps à se ré-équilibrer.

– Prendre soin de son systèpme psycho-émotionnel : prendre un peu de temps pour soi, lézarder au soleil, faire quelques exercices, écouter de la musique douce et éviter les sensations fortes et stressantes (entre autres…), apprendre à gérer son stress, se mettre à la méditation, la marche, le yoga …

Ceci vous permettra de commencer un nettoyage plus en profondeur dans les meilleures conditions.

Attention, ce nettoyage va dissoudre certains déchets résiduels et les remettre en circulation.
Quelle que soit la méthode choisie, il faut être conscient qu’une fois les déchets résiduels dissous et décomposés, ils doivent être impérativement éliminés pour éviter qu’ils n’agressent le corps et ne se redéposent.

Il est indispensable d’avoir une alimentation excédentaire en minéraux et oligoéléments par rapport aux aliments acidifiants.

En pratique :

Les plantes ont le pouvoir de stimuler la quantité et la fréquence des liquides éliminateurs de toxines (bile, urines).

Les cures se présentent sous plusieurs formes :
– Ampoule
– Gel, extrait liquide
– Comprimé, gélule
– Huile essentielle
– Gemmothérapie (macérations de bourgeons)
– Tisane

Une cure de détoxination dure en général 3 semaines et selon les cas, peut être renouvelée par votre naturopathe.

Exemples de détoxication sur les organes majeurs :

Le foie : pour les personnes avec une sensibilité hépatique connue.
Desmodium, radis noir, artichaut, chardon marie, genévrier, romarin.

L’intestin : pour les personnes avec des problèmes digestifs (ballonnements, sensibilités…)
Jus ou gel d’aloé véra, charbon végétal (sauf si vous prenez un traitement en parallèle), argile à boire, chlorella, propolis.

Les reins : pour les personnes avec des problèmes d’élimination ou lors de l’élimination.
Aubier de tilleul, sève de bouleau, macérât glycériné de cassis.

Les poumons : pour les personnes avec une sensibilité aux coups de froid.
Macérât glycériné de Rosier sauvage, huile essentielle d’eucalyptus radié ou globulus sur le thorax en application externe.

La peau : pour les personnes avec des problèmes de peau (peaux jeunes à très sensibles et très sèches)
Bardane, oligo-élément soufre, argile, propolis, sève de bouleau.

Tous les organes en même temps :lorsque l’état général est au mode ralenti (teint brouillé, fatigue et digestion lente) : la sève de bouleau ou un complexe de phytothérapie adaptés spécial 5 émonctoires.

Enfin, sachez que grâce au sport, vous activez tous les émonctoires en même temps et la tanspiration permet l’évacuation des toxines de manière naturelle.

 

Conseils pratiques :

Quelque soit la raison de votre détoxination, il est important de faire un bilan sur vos habitudes alimentaires et hygiène de vie.

Et n’oubliez pas, il y a des saisons pour détoxiner (printemps et automne) sauf cas particulier.

Cette pratique, faite tout au long de l’année fatigue et n’apporte rien de plus au corps, au contraire.

Conseil naturo

Mon duo préféré du moment pour une cure détox douce et profonde à la fois : 

15 gouttes de Dépuragem dans 1 cuillère à soupe de Dépurasève pur ou dilué dans un peu d’eau.

Ces deux compléments drainent tout en reminéralisant grâce à la sève de bouleau de Dépurasève et les extraîts de gemmothérapie du Dépuragem drainent le foie et les reins.

A boire le matin à jeûn pendant 3 semaines

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour votre cure et surtout, n’hésitez pas prendre un rendez-vous avec un(e) naturopathe pour mettre en place une cure personnalisée.

Avez-vous déjà fait une cure de détoxination ?

Quelle a été votre expérience ?

 

NB : En aucun cas les informations et les conseils donnés, ne peuvent constituer un diagnostic, lequel nécessite obligatoirement un examen auprès de son médecin. Ils ne se substituent pas non plus à une consultation auprès de celui-ci. Elles ne doivent en aucun cas se substituer à un traitement médical.
Les compléments alimentaires ne doivent pas se substituer à une alimentation diversifiée.
Les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que toute personne sous traitement médical doivent demander l’avis de leur médecin avant de prendre des compléments alimentaires. Ne pas dépasser la dose recommandée. Tenir hors de portée des enfants.

Une réaction au sujet de « C’est le moment de la détox d’automne ! »

  1. Ping Les probiotiques, c'est fantastique ! - Naturo Flow

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *