L’acné, que peut faire la naturopathie pour votre peau ?

L’acné n’est pas forcément réservée aux ados, elle peut également s’inviter à l’âge adulte.

Et dans ce domaine, il y a des injustices : on a tous connu une personne qui traversait l’âge de la puberté avec une peau de bébé pendant que nous ne comptions même plus nos propres boutons !

 

Quelles sont les causes possibles de l’acné ?

 

L’acné est pluri-factorielle et pour en venir à bout, il est nécessaire de prendre en compte les modes et habitudes de vie.

Les causes sont souvent hormonales mais voici d’autres sources possibles : 

– Cosmétiques non adaptés et comédogènes (qui donnent des boutons)

– Produits cosmétiques trop agressifs

– Alimentation déséquilibrée

– Mode de vie décalé (travail de nuit etc…)

– Déséquilibre émotionnel (les boutons sont alors comme une barrière)

– Traitements médicamenteux (hormones, dérivés de cortisone, immunodépresseurs, anti-épileptiques, certains antibiotiques et anti-dépresseurs, lithium)

– Tabac

– Stress

– Prise de contraceptif oral

– Manque de sommeil

Le sébum est une substance grasse qui a pour vocation de protéger la peau comme une barrière.
Lorsque le sébum est sécrété en trop grande quantité pour les raisons vues ci-dessus, il sature les pores et l’acné s’installe.

Dans le cas de l’acné, les parois du canal qui relie chaque orifice des follicules pileux à la surface de la peau ont tendance à s’épaissir, réduisant ainsi son diamètre et bloquant partiellement la diffusion du sébum hors du follicule.

Ce phénomène, associé à la production excessive de sébum, provoque une accumulation du sébum dans le follicule.

Celui-ci augmente de volume et, parfois, se rompt sous la pression du sébum accumulé.

C’est ce qui crée la formation de comédons (boutons noirs et boutons blancs).

Lorsqu’un follicule est bouché et rempli de sébum, une inflammation peut apparaître, liée à la fois aux dommages occasionnés au follicule par le sébum en excès et à la prolifération d’un micro-organisme appelé Propionobacterium acnes.

Ce micro-organisme est naturellement présent dans les follicules. En présence de grandes quantités de sébum dont il se nourrit, le Propionobacterium acnes se multiplie de manière excessive et crée de l’inflammation au niveau du follicule et de la peau.

Il se forme alors des papules ou des nodules.

Le follicule peut être surinfecté par d’autres bactéries présentes sur la peau ce qui entraîne l’apparition d’une pustule ou d’un kyste contenant du pus.

Quels sont les signes de l’acné ?

L’acné s’installe volontiers sur le nez, le front, les joues, la mâchoires, le haut du dos, les épaules, le torse.

Elle fonctionne par poussées inflammatoires suivies de période d’acalmie.

Elle s’améliore au soleil sans pour autant résoudre le problème. Les boutons referont leur apparition à l’automne …

Voici quelques signes de l’acné : 

– Peau grasse avec les pores dilatés.

– Points noirs (comédons ouverts).

– Boutons blancs (comédons fermés ou micro kyste sous la peau).

– Papules érythémateuses (lésions surélevées rouges) en cas d’inflammation des micro kystes.

– Pustules (lésions contenant du pus) se développent lorsqu’un comédon présente une inflammation.

– Nodules et kystes causés par des infections plus étendues sont situés plus en profondeur sous la peau et forment des bosses durs et enflées.

 

Quels sont les différents types d’acné ?

acné

– Acné inflammatoire : les boutons sont rouges, peuvent être en surface ou assez volumineux. Les nodules et les kystes se rompent et peuvent devenir purulents.

– Acné rétentionnelle : les points noirs et boutons non inflammatoires s’en donnent à coeur joie par saturation de la production de sébum (protection naturelle de la peau mais dans ce cas-là, il est produit en excès et bouche les pores).

– Acné rosacée caractérisée par des rougeurs du visage principalement localisées aux joues et au nez. La cause n’est pas connue mais il semble que la consommation de café, de chocolat, de thé, d’épices et d’alcool joue un rôle favorisant.

– Acné conglobata ou forme d’acné aggravée profonde et étendue touchant le dos et parfois les fesses. Dure des années et laisse des cicatrices apparentes.

– Acné nécrotique du front se rencontre chez l’adulte, siège sur le nez et autour du cuir chevelu et se caractérise par la présence de petits boutons rosés surmontés de croûte et laissant une cicatrice indélébile.

– Acné médicamenteuse dont l’apparition est déclenchée par la vitamine B12, la cortisone, les barbituriques, le lithium, le bromure, les immunodépresseurs, les progestatifs, les contraceptifs oraux contenant des androgènes, certains antidépresseurs.

– Acné tardive qui apparaît après l’âge de 30 ans souvent du à une hyperproduction d’androgènes (hormones masculines).

– Acné chéloïdienne ou acné furonculeuse, apparaissant au niveau de la nuque et se caractérisant par une agglomération de boutons formant un dur bourrelet.

 

Des solutions naturelles anti acné ?

acné

Le premier conseil est de consulter un(e) naturopathe afin de mettre en place une réforme alimentaire afin de diminuer les crises et d’apaiser la peau.

Alimentation

En effet, il est important de limiter voire de supprimer certains aliments qui provoquent de l’acidité et favorisent l’inflammation dans le corps car cela va se répercuter sur la peau et entretenir l’acné, malgré vous …

  • Réduire la consommation de sucre
  • Favoriser les aliments à index glycémique bas
  • Limiter la consommation de lactose
  • Limiter la consommation d’alcool et de sodas
  • Eviter les graisses saturées
  • Eviter les plats industriels tout prêts
  • Adopter un régime riche en nutriments
  • Faire le plein d’Oméga-3

 

Produits cosmétiques anti acné

En effet, il est imEn améliorant autant que possible les causes citées ci-dessus et avec des produits adaptés non irritants, il est possible d’améliorer cette inflammation.
Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas agresser et décaper une peau grasse à acnéïque, au contraire, il est nécessaire d’être doux avec une peau acnéïque.

En effet, en réponse à une agression, la peau produit encore plus de sébum pour se protéger et l’effet inverse se produit.

Il est recommandé d’utiliser des produits adaptés, antibactériens, doux et hydratants.

Le but est d’assécher les boutons sans agresser la peau ni créer une inflammation supplémentaire, et pour cela vous trouverez un grand choix naturel, testé et approuvé :

– Savon nettoyant purifiant à la propolis pour un nettoyage profond et tout doux

– Nettoyant Ado Belle peau à la propolis purifiante

–  Sérum Précise Douces Angevines pour les peaux grasses et à problèmes

– Masque purifiant Gaïna pour purifier la peau en profondeur grâce aux plantes

– Eau florale de Tea Tree à utiliser en lotion pour purifier et assainir la peau

– Eau florale de Thym à utiliser également en lotion pour le côté anti-infectieux

– Gel d’aloé véra pour hydrater sans obstruer les pores et aider à la cicatrisation

– Huile essentielle de Tea tree en touches avec un coton tige.

 

Compléments alimentaires naturels

En effet, il est complémentaire, voire primordial, de s’occuper de sa peau de l’intérieur.

Voici une suggestion de compléments alimentaires naturels qui vont vous permettre de vous occuper du problème en cure de fond :

 

–   Propolis jaune de Ballot Flurin, ce sont des comprimés de propolis qui purifient en profondeur l’organisme pour une peau plus claire et nette

–   Detoxyon est une synergie d’oligo-élements qui permettent une détox profonde du corps.

Vous voici parés pour retrouver une peau nette et fraîche.

N’oubliez pas les soins en instituts utilisant des marques naturelles et si possible bio pour un soin expert.

 

Pour aller encore plus loin, inscrivez-vous au coaching beauté naturelle afin de trouver des réponses sur mesure en cliquant ci-dessous :

Coaching Essentiel
Coaching Holistique avec conseils alimentaires

 

Et vous, quelles sont vos solutions anti acné ?

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez sûrement Stop au teint terne ! Des solutions au naturel

 

 

Ces conseils n’excluent pas le suivi de toutes prescriptions médicales antérieures et ne s’y substituent pas.

Un mode de vie sain, une bonne alimentation et de l’exercice physique modéré  participent à une meilleure santé.

Ne pas abandonner ou modifier un traitement médical en cours sans l’avis médical.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.